Nos 6 conseils pour réussir votre entretien d’admission dans une école

Après le bac ou au terme d’une licence, nombre d’écoles et formations supérieures conditionnent l’admission de leurs nouveaux élèves à la réussite d’un entretien de motivation. Redouté par tous les candidats, il relève tout autant de l’épreuve de fond que du coup d’éclat final. L’entretien individuel pour intégrer un BTS, un IUT, un master ou encore une école d’ingénieurs ou de commerce exige en effet une préparation méticuleuse, plusieurs semaines avant la date fatidique. Quels sont les éléments qui joueront en votre faveur pour réussir votre entretien d’admission dans une école ?

1 : Maîtrisez votre sujet

Pourquoi cette école plutôt qu'une autre ? Apprenez à défendre vos choix.

Une connaissance approfondie de l’école pour laquelle vous passez cet entretien d’admission est essentielle. Pourquoi l’avoir choisir elle, et pas une autre ?

La question tombera à un moment ou à un autre de votre entretien de motivation : “Pourquoi avez-vous choisi notre école ?”

Pour éviter les réponses floues, opportunistes ou passe-partout, il est particulièrement important d’avoir rassemblé un maximum d’informations sur l’école que vous visez. Son histoire, sa réputation, mais aussi ses programmes, ses spécificités, ses orientations particulières, ses méthodes d’enseignement, ses débouchés professionnels. Inutile de vous perdre dans les détails : si cette école de commerce vous semble la plus indiquée pour faire carrière à l’international, exposez-le clairement et simplement.

Votre choix d’études découle de vos projets professionnels. Vous devez mettre en lien ce que vous avez appris sur cette école, et le métier auquel vous aspirez. La question la plus importante à vous poser est donc : quel type de métier ou de secteur m’attire ? Vous serez ainsi amené à évoquer les raisons de vos choix en entretien. N’hésitez pas à expliquer les démarches que vous avez réalisées pour vous renseigner sur ces métiers (stages, jobs, enquêtes auprès de professionnels).

Internet vous offre une mine d’informations sur le BTS, la classe préparatoire ou l’école d’ingénieurs qui vous intéresse. Rendez-vous sur leur site web et leur page Facebook, lisez les témoignages d’anciens étudiants, renseignez-vous sur le parcours des professeurs qui y enseignent. Plus vous en saurez, moins vous pourrez être pris au dépourvu en entretien !

2 : travaillez votre attitude face au jury d’entretien d’admission

Adopter la bonne attitude face au jury vous donne de meilleures chances de réussir votre entretien d'admission.

Vous cherchez à trouver ce juste mélange de décontraction et de distinction ? Demandez à Mr Obama…

Un candidat ouvert, souriant, motivé et attentif fera forcément meilleure impression qu’un élève un peu renfermé, ou au contraire trop sûr de lui. Tout est dans le dosage !

L’entretien d’admission à une école nécessite une préparation certaine pour réussir à afficher cette juste dose de décontraction et de sérieux. Entraînez-vous devant votre miroir, avec vos proches, ou mieux encore, durant vos séances de coaching aux entretiens. Votre langage corporel en dit plus que vos mots : n’oubliez pas qu’en position assise face au jury, votre buste et vos bras restent visibles. Élaborez une posture qui traduise votre volonté, votre énergie et votre désir d’apprendre, et testez-la sur vos amis ou parents.

Durant l’entretien, ne vous contentez pas de répondre aux questions qui vous sont posées. Vous pouvez vous aussi interroger vos interlocuteurs sur les points qui vous paraissent importants. Vous démontrerez de plus votre curiosité et votre envie d’en savoir plus sur les perspectives offertes par cette formation.

3 : développez votre culture générale

Enrichir votre culture générale vous permettra de ne jamais être pris au dépourvu durant votre entretien d'admission.

Certaines questions du jury risquent de vous déstabiliser. Une culture générale plus solide, et vous conserverez la tête froide durant votre entretien d’admission !

Les écoles qui recrutent sur entretien cherchent des candidats ouverts sur le monde. C’est pourquoi vous risquez, en plus des habituelles questions sur votre parcours scolaire et vos projets d’orientation, de devoir répondre à de plus vastes questions sur l’art, l’actualité ou la politique.

Rassurez-vous, personne ne vous demande d’être incollable sur tous les sujets. L’important est de faire preuve de curiosité, de capacité d’analyse et d’originalité. Ne cherchez pas à plaire à tout prix en livrant une réponse formatée. Laissez le jury entrevoir qui vous êtes, et ce qui vous rend spécial !

Vous ne savez vraiment pas quoi répondre à cette question sur le cinéma expressionniste ? N’ayez pas peur d’admettre vos lacunes, interrogez franchement vos examinateurs sur le sujet, et prenez des notes. Il n’y a pas de mauvais moment pour apprendre, et les jurés apprécieront votre honnêteté. Sachez aussi rebondir sur un autre sujet que vous maîtrisez et qui pourra intéresser le jury.

Enfin, quelques semaines avant l’entretien, suivez l’actualité et intéressez-vous aux questions nationales et internationales.

4 : Préparez votre entretien d’admission comme une épreuve de fond

Courir sans s'épuiser, c'est la marque des meilleurs candidats aux grandes écoles.

Traverser tous les obstacles d’un entretien d’admission n’est pas si facile. L’entraînement est la clé !

Plus qu’une préparation, c’est d’un véritable entraînement dont vous avez besoin pour réussir le test éprouvant que peut être l’entretien d’admission pour une école supérieure. C’est pourquoi nous vous conseillons vivement de ne pas vous y mettre à la dernière minute ! Choisir l’accompagnement d’un coach scolaire spécialiste de la préparation d’entretiens vous permettra de rendre plus efficace votre entraînement, et de faire diminuer le stress de quelques crans.

Faites la liste des questions que vous imaginez les plus susceptibles de vous être adressées. Si besoin, recherchez des infos en interrogeant les élèves des promotions précédentes. Comment s’est déroulé leur entretien, et comment ont-ils réussi à convaincre leur jury ?

Si l’on vous a fourni la liste des personnes présentes à votre entretien, essayez d’en savoir plus sur elles. Les attentes d’un professeur ne seront pas forcément les mêmes que celles d’un directeur de formation ou d’un professionnel. Connaître ces différents attendus vous permettra de mieux adapter votre discours à chaque juré.

S’il est évidemment impossible d’apprendre par cœur vos réponses à l’avance, puisque vous ne pouvez pas être sûr à 100 % des questions qui vous seront posées, vous pouvez travailler votre communication orale. Soyez attentif au langage que vous emploierez, à la façon dont vous organisez vos idées, à la clarté de vos explications. Apprenez à être efficace en enrichissant votre vocabulaire en mots précis. Adaptez votre lexique à celui de l’école que vous convoitez.

Répétez, enfin, seul ou devant vos proches, ces derniers endossant le rôle de vos examinateurs. Écoutez leurs avis et leurs conseils. Après tout, il y a de fortes chances pour que vos parents aient eu un jour à subir ce genre d’épreuve !

5 : apprenez à sortir du lot

Pendant un entretien d'admission, sachez vous distinguer !

Donner le sentiment que vous présentez un profil original, ou du moins différent, maximise vos chances d’être sélectionné après un entretien d’admission.

C’est sans doute l’une des plus grandes difficultés de l’entretien individuel. En tant qu’étudiant, vous n’avez peut-être jamais subi d’interrogatoire aussi poussé sur vos motivations et vos aspirations. Cela ne fait l’objet d’aucun cours dans les lycées ou à la fac !

La meilleure façon de vous mettre en valeur et de rester naturel, honnête et sincère. Les candidats qui en font trop, ou pire, qui mentent sur leur parcours sont vite repérés par l’œil expert des jurés. Ne vous inventez pas un passé dans l’humanitaire international ou de navigateur en solitaire : il est normal qu’à votre âge, vos expériences soient encore limitées. Misez plutôt sur votre personnalité, votre énergie et votre enthousiasme. Montrez également que vous sachez faire preuve d’introspection en présentant ouvertement vos défauts comme vos qualités.

Toutefois, vos réalisations, vos projets peuvent servir à illustrer vos points forts. N’ayez pas honte de vos jobs alimentaires ou de votre passion pour le football. Il s’agit avant tout de mettre en avant ce que vous avez tiré de vos expériences, si minimes soient-elles. Vous avez travaillé deux années de suite dans une grande enseigne de fast-food ? Sens de l’organisation, gestion du stress et travail en équipe représentent autant de compétences à souligner. De même, la pratique d’un instrument pendant de longues années révèle votre sens de la discipline et votre régularité dans l’effort.

6 : Soignez votre style vestimentaire

Préparez votre entretien d'admission en sélectionnant votre tenue avec soin !

Votre style vestimentaire reflète votre personnalité et votre capacité d’adaptation. Des qualités indispensables pour faire votre entrée dans une grande école !

Là encore, vos connaissances sur l’école visée vous offrent des indices importants sur la tenue que vous devrez arborer le jour J. S’il s’agit d’intégrer une grande école de commerce, le tailleur jupe ou pantalon, le costume cravate sont des options à envisager sérieusement. Au contraire, une école d’art ou de formation aux métiers de la mode attendra que votre personnalité créative se reflète dans vos vêtements. À chaque grande école son code vestimentaire !

Dans tous les cas de figure, votre tenue est un élément à travailler en amont pour ne pas perdre de temps le matin de l’entretien, et vous sentir à l’aise. Dans le doute, nous vous conseillons de choisir un juste milieu entre correction et décontraction, et d’adopter une tenue qui vous ressemble. Vous n’êtes pas un comédien en pleine représentation, vous êtes… vous. Et c’est très bien comme cela !